Actualités‎ > ‎

SITUATION RÉCENTE DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE 30/06/2016

publié le 23 nov. 2016 à 02:29 par Ibrahim Diouf   [ mis à jour : 23 nov. 2016 à 02:31 ]

Ces données font ressortir une progression continue des indicateurs d’intermédiation financière, notamment l’épargne mobilisée par le secteur ainsi que l’encours des crédits. A titre d’illustration, les encours de crédit et de dépôts au 30 juin 2016, ressortent respectivement à 155,4 et 192,7 milliards de F CFA, contre 149,2 et 185,3 milliards de F CFA au 31 mars 2016.

Les principales statistiques du secteur de la microfinance sont résumées dans le tableau ci-après :

Indicateurs

Décembre 2013

Décembre 2014

Décembre 2015

Mars 2016

Juin 2016

Nombre d’Institutions agréées

73

75

62

61

53

Nombre de points de services

313

322

302

283

301

Nombre de membres ou clients (en milliers)

779

828

1028

1023

1055

Encours de dépôts (en milliards FCFA)

126,2

146,7

175,7

185,3

192,7

Volume de crédits distribués(en milliards FCFA)

28,1

55,7

51,2

33,9

33,2

Encours de crédits (en milliards FCFA)

79,2

100,7

138,2

149,2

155,4

Proportion de SFD respectant la norme réglementaire rattachée au portefeuille à risque à plus de 90 jours, sur l’échantillon des 20 les plus important (norme : <3%)

ND

ND

40%

40%

35%

 

Ces données font ressortir une progression continue des indicateurs d’intermédiation financière, notamment l’épargne mobilisée par le secteur ainsi que l’encours des crédits. A titre d’illustration, les encours de crédit et de dépôts au 30 juin 2016, ressortent respectivement à 155,4 et 192,7 milliards de F CFA, contre 149,2 et 185,3 milliards de F CFA au 31 mars 2016.

En revanche, le volume des crédits distribués au cours de deuxième trimestre 2016(33,2 milliards de F CFA)  enregistre un léger recul par rapport au premier trimestre (33,9 milliards de F CFA).

En outre, la qualité du portefeuille des vingt plus importants SFD s’est détériorée sur le trimestre. En effet, 35% des SFD de cet échantillon respectent la norme rattachée à l’indicateur mesurant le portefeuille à risque à plus de quatre-vingt-dix jours (PAR90), contre 40% à fin mars 2016. Pour rappel, les vingt SFD susmentionnés représentent 80% du volume de crédit et de dépôt du secteur de la microfinance de Côte d’Ivoire.

Le nombre  de SFD agréés, au 30 juin 2016, ressort à 53, suite à l’agrément accordé à une (01) institution de microfinance et au retrait de l’agrément à neuf (09) autres SFD.

Par ailleurs, le Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances a nommé un liquidateur dans le cadre de la liquidation d’un SFD ayant fait l’objet d’un retrait d’agrément, par arrêté n° 0255/MPMEF/DGTCP/DM/DEMO du 1er aout 2016.

Comments