Actualités‎ > ‎

SITUATION RÉCENTE DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE AU 31 / 12 /2016

publié le 23 mai 2017 à 10:41 par APSFD CI   [ mis à jour : 24 mai 2017 à 03:31 ]

Le secteur de la microfinance a connu une amélioration continue de ses activités pendant le quatrième trimestre 2016, notamment en ce qui concerne l’évolution de la clientèle, l’encours de l’épargne, l’encours du crédit et l’évolution des fonds propres.

Les principales statistiques du secteur de la microfinance sont résumées dans le tableau ci-après :


Indicateurs

Décembre 2013

Décembre 2014

Décembre 2015

Décembre 2016

Nombre d’Institutions agréées

73

75

62

54

Nombre de points de services

313

322

302

 350

Nombre de membres ou clients (en milliers)

779

828

1 028

1 168

Encours de dépôts (en milliards FCFA)

126,2

146,7

175,7

210,1

Volume de crédits distribués(en milliards FCFA)

28,1

55,7

51,2

77,8

Encours de crédits (en milliards FCFA)

79,2

100,7

138,2

189,9



En ce qui concerne l’évolution des principaux indicateurs, le quatrième trimestre 2016 a enregistré 5 retraits d’agrément et l’arrivée de 4 nouvelles structures dans le secteur de la microfinance en Côte d’Ivoire. Ainsi, le secteur comprend 54 SFD agrées au 31 décembre 2016, repartir comme suit :

-          05 unions coopératives

-          16 Sociétés anonymes (SA)

-          33 caisses unitaires.

Le nombre de membres/clients est passé de 1 093 107 au 30 septembre 2016 à 1 168 154 au 31 décembre de la même année, soit une hausse de 6,9 %.

La clientèle du secteur est composée de 61,2 % d’hommes, 33 % de femmes et 5,8 % de personnes morales.

L’épargne mobilisée par le secteur continue de s’accroitre à l’instar des trimestres précédents. Elle est passée de 198 milliards de F CFA au 30 septembre 2016 à 210,1 milliards de F CFA au 31 décembre 2016, soit une hausse de 6,1 %.

Le montant des crédits déboursés pendant le dernier trimestre 2016 connaît une hausse de 7,7 % par rapport au trimestre précèdent. Paradoxalement, on enregistre une baisse de 7,3 % du nombre de crédit décaissé sur la même période.

L’encours de crédit détenu par l’ensemble des SFD ressort à 189,9 milliard de F CFA au 31 décembre 2016 contre 176,2 milliard de FCFA au 30 septembre 2016, soit une hausse de 7,8 %.

Comments