Le Blog‎ > ‎

Actions de la BCEAO face à la COVID 19

publié le 9 sept. 2020, 03:00 par APSFD CI

La Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a publié le 21 mars 2020 un ensemble de mesures pour atténuer l'impact de la pandémie du Covid-19 sur le système bancaire et le financement de l'activité économique dans l'Union.

L'une de ces mesures porte sur la mise en place par la Banque Centrale, en relation avec le système bancaire et les systèmes financiers décentralisés (institutions de microfinance), d'un accompagnement des entreprises qui rencontrent des difficultés pour rembourser leurs crédits en raison de la crise sanitaire. Deux avis, respectivement pour les Etablissements de crédit et les Institutions de microfinance, sont  publiés par l'Institution.

 

Dans le cadre des mesures visant à atténuer l'impact de la pandémie du Covid-19 sur le financement des économies, la BCEAO a autorisé les établissements de crédit à classer les créances saines portées sur leur clientèle ayant fait l'objet d'un report d'échéances du fait des effets de la crise sanitaire, dans un compte spécifique à l’intérieur de la catégorie des créances saines, et non dans celle des créances en souffrance.

 

Sur cette base, les établissements de crédit pourront accorder à leurs clients affectés par les effets de la pandémie et qui le sollicitent, notamment les entreprises, un report d'échéances sur leurs prêts, pour une période de 3 mois renouvelable une fois, sans charge d'intérêt, ni frais, ni pénalité de retard.

 

Les établissements de crédit ayant accordé des reports d'échéances de créances à leur clientèle transmettent à la BCEAO les informations y relatives.

 

Concernant les Institutions de microfinance, elles sont autorisées à accorder à leur clientèle affectée par les effets de la pandémie et qui le sollicite, un report d'échéances sur leurs prêts, pour une période de 3 mois renouvelable une fois, sans charge d'intérêt, ni frais, ni pénalité de retard. En contrepartie, les créances dont les échéances feront l'objet de report doivent être classées dans un sous-compte spécifique dans la catégorie des crédits immobilisés sur la durée du report. Les informations relatives aux créances dont les échéances auront été reportées doivent être communiquées aux Structures Ministérielles de Suivi (SMS).

 

A cet égard, les Etablissements de crédit et les Institutions de microfinance concernés procèdent au téléchargement du canevas mis à leur disposition dans l'espace dédié sur le site internet de la Banque Centrale.

Ce canevas dûment renseigné est envoyé à l'adresse soutien-banques@bceao.int (pour les banques) et soutien-sfd@bceao.int (pour les IMF).

 

En cas de besoin d'assistance, les établissements de crédit peuvent contacter la Direction Nationale de la BCEAO.